Itinéraire d'un noctambule entêté

Publié le 11 Décembre 2014

Fin de semaine, on retient son souffle depuis lundi mais ça y est, le vendredi soir arrive. Les 4 questions stratégiques commencent à résonner dans nos têtes à partir de 16h généralement : Qu'est ce qu'on fait pour fêter ce Saint hebdomadaire ? Qu'est ce qu'on boit ? Qu'est-ce qu'on mange ? Et où ?

Dans un premier temps, on essaie de ne pas finir dans un mauvais bistrot à boire de la Villageoise en carafe. Et puis ensuite, si danseurs invétérés il y a, on tente de ne pas faire la queue mille ans dans le froid pour aller bouger son boule et pour finir par s'entendre dire : "Désolé, ça va pas être possible ce soir"

Du coup, on improvise, parfois c'est jackpot et on se retrouve au beau milieu d'un petit endroit sympa et puis parfois c'est l’hécatombe : endroit miteux, mauvais vin, gens chelous et musique qui va avec.

Pour éviter ce genre de déconvenues, je vous ai préparé un petit itinéraire de noctambule bien déterminé à teufer.

Il est cependant indispensable, voire vital, de s'assurer d'être en possession des objets suivants avant de se lancer sans boussole dans ce parcours de couche-tard : Ibuprofène, pâtes, crème, fromage et eau gazeuse. Et puis au pire ce sera patience, sommeil et SOS Médecin.

Itinéraire d'un noctambule entêté

Rédigé par Chloé Lemercier

Publié dans #bons plans, #sorties, #cocottes

Repost 0
Commenter cet article